ATTENTION, en raison de la pandémie du Covid-19, l'accès à la ferme école de Kaydara est restreint - AUCUNE VISITE N'EST AUTORISEE

Conférence à NGUEKHOKH

L’Association d’Amitié Sénégal-Ethiopie (Amseneth) a tenu sa réunion ordinaire le 22 Février 2020 à Nguekhokh, dans la ferme de son Vice-président, Monsieur Mohamadou Diarra. L’Assemblée était constituée pour l’essentiel d’anciens fonctionnaires nationaux ou internationaux ayant servi en Ethiopie et d’Ethiopiens servant au Sénégal.

Parmi eux outre M. Diarra, ancien Chargé d’Affaires en Iran, d’importantes personnalités ont rehaussé de leur présence cette rencontre, parmi lesquelles figurent : S.E. Hassen Taju Legas, ambassadeur d’Ethiopie au Sénégal et l’ensemble de son personnel, S.E. Silcarneyni Gueye, Président de l’Association, précédemment Ambassadeur du Sénégal au Cap-Vert, M. Makhan Dado Sarr membre, Ancien Secrétaire Executif Adjoint de la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique à Addis Abéba , et le Professeur Madiagne Diallo, Directeur de l’animation scientifique au Conseil Economique Social et Environnemental.

Le Député-Maire de Nguékhokh Papa Songo Diouf, absent du territoire national, s’est fait représenter par une délégation forte de six conseillers municipaux conduits par M. Mbaye Diouf , chargé des relations extérieures de la commune.

L’un des points de l’ordre du jour de la réunion, proposé et retenu par les membres de l’Association, était relatif à l’agro-écologie. C’est pourquoi, M. Gora Ndiaye, directeur-fondateur de la ferme école agro-écologique de Kaydara et Directeur de Jardins d’Afrique a été convié à cette rencontre pour faire un exposé sur cette question.

L’intervention de M. Ndiaye a passé en revue l’historique et l’évolution de cette initiative originale à la fois économique, sociale, humaine et qui est fondée sur une philosophie respectueuse de la Nature; une expérience orientée vers l’autonomisation des étudiants qui deviennent après leur formation des acteurs du développement, attachés à leur terre et vivant dignement de leurs productions agricoles et animales.

M. Ndiaye était accompagné pour l’occasion par Mme Loukianoff et par deux anciens étudiants de Kaydara aujourd’hui autonomes et bien intégrés dans le circuit économique et social du terroir, Mohamed et Mamadou . En véritables ambassadeurs et porteurs des valeurs de Kaydara, ils ont apporté, chacun en ce qui le concerne, des éléments d’information relatifs à leur expérience personnelle, notamment sur la manière décisive dont les enseignements et la philosophie de Kaydara ont influencé et réorienté positivement le cours de leurs vies, au niveau professionnel et social.

L’Assemblée des membres de l’Amseneth a suivi ces interventions avec une attention soutenue, signe de l’intérêt qu’ils accordent à cette question, comme l’ont prouvé les échanges fructueux qui ont suivi. Beaucoup de questions ont été posées et, pour finir, tous les intervenants ont exprimé leur satisfaction . Certains ont émis le souhait d’établir dans un proche avenir des relations structurées avec la Ferme-école de Kaydara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.