LE PARI D’UN JARDINIER

Gora Ndiaye a fait le pari que l’on peut vivre sur 1ha de terre, si on a l’eau à proximité, si on vit sur son terrain, si on diversifie les productions végétales et animales et si on optimise la planification de ses activités.

L’ETHIQUE DU PROJET

KAYDARA, nom donné à la Ferme école agro-écologique, est le titre d’un conte initiatique de la boucle du Niger rapporté par Amadou Hampaté Bâ.
Ce conte est un code de conduite pour la vie et dans la Ferme école.

L’IMPORTANCE DE L’ARBRE

L’arbre est indispensable à l’agriculture et à la vie ; il est le garant de la biodiverité animale et végétale, régulateur du climat, nourricier, fertilisateur des sols. La pratique de couper les arbres pour agrandir les terres à cultiver est une grave erreur. 

Evénements

Nouveau
Jardins d’Afrique ouvre à MBOUR une jardinerie et un magasin BIO – Bd de la mer, face à l’hôpital

Ouverture de l’Ecojardin du Sahel

En 2004, l’association Jardins d’Afrique a initié son jardin en face de l’Hôpital à Mbour. Là, les germoirs de cocotiers  ont poussé et permis de faire la cocoteraie de la[…]

Lire la suite

Le thème

Le 5 Juin 2020 est la journée mondiale de l’environnement. Le thème de l’année 2020 est la BIODIVERSITE, une source de préoccupation à la fois urgente et existentielle. Les événements[…]

Lire la suite

Transport des oignons de Kaydara au marché de Fimela

Pendant le confinement, les jeunes jardiniers de Kaydara continuent leur travail. Comme les légumes ne peuvent être apportés dans la zone à partir des autres régions en raison des interdictions[…]

Lire la suite

Jardins d’Afrique en images