Nos activités

Les formations

Les formations sont pratiques et théoriques. Quelles que soient les formations, les élèves sont en internat. Toutes les formations sont payantes.
Les formations longues : Les promotions de 15 à 20 candidats sont annuelles, pour une durée de 9 mois. Les inscriptions des candidats sont soumises à plusieurs critères : engagement des familles à donner une terre à l’élève, engagement de l’élève à respecter la durée totale de la formation, puis à pratiquer et diffuser l’agro-écologie dans son village. Une attestation est remise à l’élève en fin de formation.
Les principaux domaines de formation sont les suivants :
– Pratiques agro-écologiques en maraichage, arboriculture, floriculture, petit élevage, traitements naturels
– Initiation à la mécanique agricole.
– Formation à la gestion de l’eau
– Entreprenariat rural.
Les formations courtes par modules, sont d’une durée variable selon le thème du module.
Elles sont organisées pour des groupes d’au moins 10 stagiaires : immersion en agro-écologie, initiation aux pratiques de maraichage, d’arboriculture, de production de semences, fertilisation des sols, utilisation de traitements naturels.

  

Pratiques agro-écologiques

Cultures des légumes à l’ombre des cocotiers, mi-ombre, mi-soleil. Utilisation de fertilisants et de traitements naturels. Pratiques de cultures associées.

  

Initiation à la mécanique agricole

Une partie de la formation en agro-écologie est consacrée à l’initiation à la mécanique agricole, car la  réussite du fermier dépend en partie de son outillage, de la qualité de sa fabrication et de son entretien.

  

Gestion de l’eau

Formation à la gestion de l’eau à Kaydara par Eau Vive, en travaux de groupes.

  

Formation semencière

Semis de graines reproductibles : Techniques de semis, de suivi des cultures,  de sélection des porte-graines, d’extraction et de conservation des semences.

  

Entrepreneuriat rural

Séquence de brain-storming pour définir le métier d’entrepreneur rural.

Les productions

A Kaydara TOUTES LES PRODUCTIONS sont BIOs.
Elles sont destinées à l’alimentation des résidents de la Ferme Ecole et à la vente.
Selon les saisons, on trouve les légumes pour « le panier de la ménagère sénégalaise » : choux, carottes, navets, diakhatous, courgettes, oignons, patates douces, poivrons, piments, gombos, bissap…
Egalement des plantes d’agrément et des fleurs pour les jardins.
Durant toute l’année il y des noix de coco, on peut trouver aussi des plants d’agrumes, de manguiers, de papayers, de cocotiers, d’arbres forestiers.

Vente de légumes à la ferme école

Récolte des courgettes

Plants de cocotiers à vendre

L’atelier de mécanique agricole

En complémentarité de la formation en agriculture déjà dispensée à la ferme école de Kaydara, l’Association Jardins d’Afrique a ouvert un atelier de mécanique agricole d’une part pour répondre aux demandes des jeunes intéressés par la mécanique, d’autre part pour répondre aux besoins d’équipement et d’outillage des populations rurales.

Les jeunes entrepreneurs ruraux

Les jeunes entrepreneurs formés à la Ferme Ecole Agro-écologique de Kaydara ont été choisis dans leur village pour apprendre et diffuser les pratiques agro-écologiques et pour être leaders de développement de leur village.

 

Localisation

Ils sont installés dans l’arrondissement de Fimela : à Samba Dia, à Ndiedieng, à Kobongoye, à Mbissel, à BaboucarToumbo, à Yayème, à Simal, à Ndangane, à Fimela, à Diofior,… Ils ont été formés aux pratiques agro-écologiques à Kaydara.

 

Installation

Leur ferme est installée sur le terrain dont ils ont été doté par leur famille, avec les capitaux végétal et animal constitués pendant leur formation. 
En  attendant que  les puits et les clôtures soient  terminés, ces jeunes entretiennent leurs plants dans la cour de la maison familiale.

 

Productions

Durant la première année après  leur installation, ils ont planté les arbres élevés en pépinière pendant leur formation ainsi que les  poivrons, les piments, les papayers qui donneront les premières récoltes. Ils ont semé le bissap et l’arachide.

 

Coopérative

Ces jeunes entrepreneurs se sont groupés en coopérative pour s’entraider, pour gérer la commercialisation de leurs productions. Ils gèrent aussi le fonctionnement de l’atelier de mécanique agricole.

Les interventions

.
Le concept de Kaydara, dont l’objectif principal est le développement économique des villages et des régions par la promotion d’emplois ruraux, par des pratiques innovantes en agriculture et en protection environnementale, intéresse les autorités étatiques et tous les élus de quelque pays que ce soit.

 
 

 

Les conférences

– Congrès
– Symposiums
– Conférences itinérantes
– Exposés en milieu scolaire

Gora NDIAYE à Rome, en 2018, présentant le concept de Kaydara au symposium de la FAO sur les innovations en agriculture

 

Les thématiques

– Concept de Kaydara
– Développement local 
– Entreprenariat rural 
– Agro-écologie

Présentation de la carte de l’érosion de la commune de Fimela au Ministre des Collectivités territoriales et au représentant de la FAO de l’Afrique de l’Ouest

 

Le rayonnement

-Visites d’autorités ministérielles, de personnalités internationales, d’élus locaux, de congressistes, d’étudiants d’instituts de formations .

Voyage d’études à Kaydara des étudiants de l’ENSA de Thiès

Le tourisme solidaire

Les touristes peuvent trouver « gîte et couvert » à la ferme de Kaydara. S’ils le souhaitent, ils participeront aux activités agricoles de la ferme et à celles des jeunes entrepreneurs ruraux installés à proximité, ainsi qu’aux fêtes locales.
A partir de la ferme école de Kaydara des excursions peuvent être organisées à leur demande dans la mangrove, dans les îles du Delta du Saloum, sur le circuit «domaine d’enfance de Léopold Sedar Senghor», ainsi que des promenades à pied ou en charrette.
Jardins d’Afrique est partenaire de Accueil Paysan international et de Village Monde.

La bonne entente règne à table

Confection du pain

Découverte de la mangrove

Les chantiers internationaux

Chaque année, nous sommes sollicités pour recevoir des jeunes en « chantiers internationaux » pour des périodes plus ou moins longues, ce sont des étudiants, des lycéens, des scouts, jeunes en structures d’insertion. Ils s’intègrent aux activités de Kaydara et découvrent l’environnement, ainsi que les habitudes culturelles des sénégalais.

Etudiants apprentis agricoles du CFAA de Pugnac

(Nov 2019)

Soirée festive, apprentissage des danses Bambara


Jeunes de IMAJ  de Villers le Bel et jeunes de Kaydara

(Avril 2018)  

Pique- nique sur une plage au bord du Saloum.

Jeunes scouts de Lyon (Juillet 2019)

Plantation d’arbres  avec Mamadou , formateur de Kaydara

Les visites

Nous accueillons des visiteurs en petits ou grands groupes à l’occasion de séminaires, de voyage d’étude. Ces visites doivent être demandées par le formulaire de contact ou par téléphone car elles requièrent la disponibilité des jeunes entrepreneurs qui, pour guider ces visiteurs, devront quitter leur travail. Pour cette raison, nous demandons aux visiteurs une participation financière pour les dédommager.

Les oies gardiennes de Kaydara Mohamed Camara présentant son expérience